la Clinique

Les dernières nouvelles

La Viticulture Horak récompensé par le trophée aux Vinalies Internationales a Paris 2017

Ajouté: 11.04.2017

Chaque année, l'Union des Œnologues de France organise l'un des concours les plus prestigieux de la filière vinicole.

Forum

la Clinique
Facebook la Clinique
HOTEL TOMÁŠOV
FIV-DO.COM

Les traitements contre l’infertilité

  • IIU (Insémination intra utérine)
    C‘ est un traitement contre l'infertilité simple qui consiste à utiliser un petit tube pour placer les spermatozoïdes préalablement  nettoyés directement dans l'utérus. C'est souvent la première méthode  essayée  lors d’un traitement de l'infertilité.
  • FIV (Fécondation in vitro)
    FIV, ou fécondation in vitro, est la technique utilisée pour la plupart des couples. Tout d’abord, les ovaires sont stimulés avec des médicaments spéciaux, puis les ovocytes sont prélevés à maturité et mis en présence du sperme du partenaire masculin (ou du donneur) en laboratoire. En cas de succès de la fécondation, les embryons obtenus sont transférés dans l’utérus de la femme.
  • FIV DO (FIV avec don d’ovocytes)
    La FIV DO est une variété de FIV. Les ovocytes d’une donneuse sont utilisés pour augmenter  les chances de conception en cas de faible réserve ovarienne, d’infertilité liée à l’âge, à des traitements médicaux qui ont détruit la fertilité ou de nombreuses autres raisons d’infertilité. Le don d’embryons est une autre possibilité.
    Vous trouverez plus d’informations dans le chapitre dédié à ces techniques.
  • ICSI (Injection de sperme intra cytoplasmique)
    ICSI est l’acronyme de „injection de sperme intra cytoplasmique“. Dans une FIV classique, les ovocytes sont placés dans une boite de Petri, en présence d’un grand nombre de spermatozoïdes dans l’espoir qu’un spermatozoïde ira féconder un ovule. Avec la technique ICSI, un spermatozoïde individuel est injecté directement dans l’ovule en utilisant une aiguille très spéciale. L’ICSI peut être utilisée en  cas d’infertilité masculine sévère ou en cas d’une faible concentration du sperme en spermatozoïde.
  • PICSI (Injection de sperme intra cytoplasmique avec présélection)
    Dans la technique ICSI ordinaire, un spermatozoïde  est sélectionné et injecté dans l’ovule. Avec la méthode PICSI, nous sommes capable de faire une sélection du sperme  quasiment de la même façon que cela est fait dans la nature. Le sperme est placé dans un récipient spécial dans lequel on a mis un hydrogel d‘hyaluronane. L'acide hyaluronique est un bio polymère naturel que l’on trouve dans toutes les cellules humaines, y compris dans  la couche de gel entourant l'ovocyte. Le sperme mature, le plus capable de féconder, se colle à l'acide hyaluronique ou il peut être isolé par l’embryologiste et utilisé dans le cadre d’une ICSI. Cette procédure imite une étape clé dans le processus de fécondation naturelle, la liaison entre les spermatozoïdes matures et l'ovocyte. En conséquence, les spermatozoïdes sélectionnés sont essentiellement les mêmes que ceux qui aurait eu le plus de chance de fécondé l’ovule dans le processus naturel de reproduction.
  • AH (Éclosion assistée)
    L'éclosion assistée (AH) consiste à faire un petit trou dans la couche externe de l'embryon, appelée zone pellucide. Le trou peut être faite avec de l'acide ou avec un laser avant que l'embryon soit transféré dans l'utérus de la femme afin de faciliter la fixation de l’embryon sur la paroi utérine après le transfert. L'éclosion assistée est recommandée pour les femmes au delà d’un certain âge, ou si les FIV classiques ont échouées.
     
  • PC (Prolongation de la culture des embryons jusqu’au stade de blastocystes )
    L’embryon est au départ un rassemblement de cellules qui  se divisent et se multiplient. Au  5ème  jour de la fécondation, on atteint l’état de blastocystes (stade du développement de l'embryon caractérisé par la formation au centre de la morula - groupement de cellules embryonnaires -  d'une cavité isolée du milieu extérieur - le blastocoele). A ce stade l’embryon comprend une centaine de cellules.  Dans certains cas, les médecins préfèrent transférer des blastocystes dans l’utérus. Le principal avantage est que l’embryon est plus fort, plus résistant. Moins d’embryons sont transférés limitant les risques de naissances multiples. Le désavantage majeur est le risque pour les embryons de mourir avant d’atteindre le stade de blastcystes laissant le couple sans embryons à transférer.
  • KET (Transfert d’embryons congelés)
    La congélation est utilisée en matière de procréation assistée est une technologie utilisée pour congeler des embryons ou du sperme pour une utilisation ultérieure. Les résultats obtenus sont meilleurs avec du sperme ou des embryons congelés plutôt qu’avec des ovocytes congelés. Il est recommandé de congeler les embryons surnuméraires de bonne qualité obtenus à l’occasion d’une FIV classique ou avec dons d’ovocytes pour une implantation ultérieure en cas d’échec de la première.
  • DPI (Diagnostique génétique préimplantatoire)
    Le DPI est synonyme de diagnostic préimplantatoire génétique. Une ou deux cellules sont prélevées sur l'embryon  et testées pour dépister des maladies génétiques, avant de transférer les embryons dans l'utérus de la femme. Le DPI peut être utilisé en cas de fausses couches à répétition ou pour éviter de transmettre une maladie génétique, en particulier pour les couples ayant un risque élevé. Il est important de noter que le DPI ne garantit pas que l'enfant n'aura pas la maladie génétique héréditaire testée, mais en réduit considérablement le risque.
  • MESA/TESE (MESA-technique de prélèvement du sperme dans l'épididyme par microchirurgie  / TESE-technique de prélèvement du sperme par ponction testiculaire percutanée)                                                                                                                                        Ce sont deux méthodes de prélèvement de sperme viable en cas d’azoospermie pour raisons médicales (absence de spermatozoïdes dans la semence).                            MESA est une technique par laquelle où une biopsie du tissu épididymaire est réalisée avec du matériel de microchirurgie. Un microscope opératoire recherche  les tubules de l'épididyme qui contiennent du sperme. Ce sperme est recueilli puis transféré au laboratoire embryologique pour le traitement et la congélation.                                             La méthode  TESE est différente : une anesthésie locale est pratiquée puis  une aiguille très fine est insérée dans le testicule. Des spécimens minuscules de tissu testiculaire sont prélevés par biopsie. Le tissu est ensuite  manipulé avec une pince fine pour libérer le sperme qui est ensuite utilisée pour l'ICSI.
  • L'Embryoscope
    L‘EmbryoScope™ est un appareil unique qui se compose d’un incubateur, d’un microscope, d’une caméra et d´un ordinateur. C‘est une sorte de „couveuse“ de dernière génération qui conserve les conditions physiologiques de l‘embryon in vivo et in vitro avec autorégulation des concentrations de CO2,O2 et N2, avec un système de filtration, de maintien de la propreté et de l‘homogénéité
    de l‘environnement interne. A l‘intérieur se trouve une caméra qui enregistre chaque étape du développement embryonnaire. Les embryons sont surveillées séparément, à différents niveaux, toutes les 10 minutes.
     
    Grâce au système de captation d’images, cette nouvelle technique offre une excellente information sur chaque embryon sans avoir besoin de les sortir de l’incubateur pour les observer et/ou les manipuler. De cette façon, nous obtenons une incubation beaucoup plus stable, sans variation de la température ni de l’humidité de la culture, ce qui favorise l’obtention d’embryons de meilleure qualité.
     
    Cette technologie nous permet d‘observer:
    • La première et les divisions cellulaires suivantes des embryons
    • La régularité de la division cellulaires
    • La formation, la structure et le nombre de noyaux des cellules individuelles
    • La multi nucléation pendant le développement entier de l‘embryon
    • L‘historique de fragmentation embryonnaire
  • L´EmbryoGlue®
    Le milieu de culture EmbryoGlue® est un milieu de culture spécial utilisé pour le transfert des embryons dans l'utérus. Ce milieu contient tous les nutriments et sources d'énergie nécessaires pour                                          le développement optimal d'un embryon.Il contient également une haute concentration d' acide         hyaluronique qui est naturellement  présent dans le folliculaire, l'oviducte et le fluide uterin ou                 il fournit un environnement   de haute viscosité.
    L'utilisation d' EmbryoGlue®  va donc augmenter les chances de grossesse par rapport à l'utilisation                         d'un milieu sans acide hyaluronique.
    L'utilisation du milieu de culture EmbryoGlue®   est possible a tous les stades du développement               de l'embryon. Il peut être utilisé aussi bien pour le transfert d'embryons frais que d'embryons congelés. l´embryscope a l´embryglue  

Sondage

La pharmacie de la clinique propose un nouveau complement alimentaire destiné à améliorer et augmenter la qualité et la fertilité du sperme . Vous considez ce type de supplements comme

Formulaire de demande

Nom: *
E-mail: *
Message: *
* Avant d'envoyer le message doit compléter tous les éléments énumérés.